Créer un site internet

PoéScènes (1ère édition)

Poescenes 1Vendredi passé 27 juin 2014 a eu lieu au FIIAA, la lecture Scénique du texte poétique Apologie du Vandale, dont l’auteur est  l’écrivain camerounais Patrice Nganang.

Sur la scène de la maison de culture FIIAA situé au quartier Nsimeyong, les jeunes du CLIJEC (Cercle Littéraire des Jeunes du Cameroun), ont offert à un public autant distingué que varié, les charmes d’un livre qui prédit la chute d’un système, et le mécontentement d’un peuple. Parti d’une volonté de rendre la lecture au peuple, l’ambition de ce jeune cercle littéraire est désormais -en ce qui concerne le poésie-, non seulement de la vulgariser mais aussi  de l’offrir à ses amoureux dans toutes ses formes. « Il faut que le texte vive ! », que l’écrit poétique ne meurt pas étouffée dans les ouvrages, a expliqué l’animateur culturel, organisateur de ce grand spectacle. Pendant plus d’une heure et demie de temps, dans un  spectacle digne d’un texte comme Apologie du Vandale les comédiens/lecteurs, ont exprimé à travers voix, gestes, attitudes, sons et  couleurs, des émotions héritées de ce membre du Parlement des années de braises. Ce spectacle est le premier d’un ensemble de spectacles pensés par Le Cercle Littéraire des Jeunes du Cameroun, dans le cadre des PoéScènes (poésie sur scène).  Raoul Djimeli explique le concept : « Les PoéScènes sont un projet. C’est une plate forme destinée dans un premier temps, à nous imprégner les textes de nos ainés ; à nous former à les rendre dans des formes diverses, et à les partager avec un public qui aime le spectacle. Le texte est mis sur scène dans un mélange de voix et d’outils qui renforce sa compréhension et  sa beauté ». Quant au choix du texte – connaissant les positions du poète- les organisateurs expliquent que « le texte de Patrice Nganang est avant d’être une réponse ou une attaque de l’auteur à son système, un recueil de poèmes, qui s’offrent à la belle  lecture et à la liberté ». À cela, Raoul Djimeli revient sur le fait que si leur association est apolitique, il convient de noter qu’elle est une association d’écrivains en herbe, or il y’a pas de littérature sans point de vue.

Patrice nganang21

Annoncé depuis plus d’un mois, sur les réseaux sociaux, dans les espaces de culture et autres, le spectacle inédit que donnaient ces jeunes étudiants, a été mis en scène par Fleury Ngamaleu (poète et metteur en scène, formateur, et membre de La Ronde des Poète du Cameroun. Jean-Claude Awono, et Wilfried Mwengne, deux poètes ayant publié comme l’auteur dans la collection Poètes de l’Aurores (À l’affût du Matin Rouge, et Neuf) présents dans la salle, ont rappelé dans l’échange qui a suivi entre les organisateurs et le public le contexte de révolte,     dans lequel est écrit ce texte fascinant.

Le Rendez-vous est pris pour Septembre, pour la deuxième prestation des PoéScènes.

Poescenes

 

 

RENDEZ-VOUS POUR LA DEUXIEME EDITION

  • 5 votes. Moyenne 4.8 sur 5.