Journée de l'écrivain africain, le CLIJEC au Rendez-vous

Le CLIJEC (Cercle littéraire des jeunes du Cameroun) très heureux de la journée du 07 Novembre : Journée Internationale de l’écrivain africain.

En prélude à ce grand jour de célébration de la plume africaine, les écrivains et passionnés de la Littérature se sont retrouvés nombreux pour assister à la Conférence que donnait l’universitaire Dr. Chantal Bonono, enseignante à l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé (Université de Yaoundé 1).

Pendant de nombreuses heures, l’hôte de la soirée a échangé sur le thème : « Jeux poétiques, enjeux et perspectives pour notre siècle », à l’espace culturel FIIAA.

 

07 Novembre 2015 : Journée Internationale de l’Écrivain Africain

jmea5

Le 07 Novembre 2015 sera la 23ème Edition de la journée internationale de l’écrivain africain.

Le temps est à l’exhortation des écrivains pour promouvoir l’écriture car le drame d’un peuple commence par le silence de ses écrivains même si on note qu’il y a des agressions et des privations dont sont victimes des écrivains dans certains pays africains.

Cette journée de l’écrivain permet de sortir du cadre des discours formels ou protocolaires et donne lieu à de grandes manifestations officielles où les écrivains se retrouvent en fête avec les plus hautes autorités du pays, ou tout au moins avec leur ministre de tutelle. Des écrivains dont personne ne se souvient plus forcément du nom sont recherchés, honorés et décorés pour l’ensemble de leurs œuvres. Des bâtiments clés en main sont remis aux écrivains pour abriter les sièges de leurs associations.

Les écrivains de par le monde demandent en priorité la mise à disposition de leurs livres dans les programmes scolaires. Ils exigent également une meilleure considération à leur endroit, leur implication dans les programmes des ministères et leur décoration comme cela se fait pour les artistes de toutes les autres disciplines ; ainsi que la construction, l’achat ou la location de maisons de l’écrivain où les écrivains et autres amoureux des belles lettres se concentreront pour améliorer quotidiennement leur art.

C’est ici l’occasion de rendre hommage à l’engagement des écrivains pour les causes justes, les droits de l’homme et la liberté des peuples.

 « L’écrivain évolue dans la société. Il voit ses tares et ses imperfections. Il lui arrive de ne pas partager des idées et des politiques et il doit alors toujours garder à l’esprit qu’il est la voix des peuples et le porte-étendard des cultures ».

 

Article publié par CAFE Informatique et Télécoms, le premier fournisseur d’accès Internet au Togo
CAFE Informatique et Télécommunications, l’Internet est notre métier!

Cliquez ici clijec bande site web

×