Mort d'Assia Djebbar

Assia djebar 1L’écrivaine algérienne Assia Djebbar, est décédée dans la nuit du vendredi au samedi dans un hôpital parisien des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches...

Née Fatma-Zohra Imalayène à Cherchell le 30 juin 1936, la défunte est, sans doute, l’une des plus grandes écrivaines du maghreb. Traduit dans 23 langues, Assia Djebbar bénéficie d’une notoriété mondiale incontestée.


Fatma-Zohra Imalayène est la première algérienne et la première femme musulmane à intégrer l’École normale supérieure de jeunes filles de Sèvres en 1955, où elle choisit l’étude de l’Histoire en 1956. À partir de 1956, elle suit le mot d’ordre de grève de l’UGEMA, l’Union générale des Étudiants musulmans algériens, et ne passe pas ses examens. 


Le 1er juillet 1962, elle retourne en Algérie. Elle est nommée professeur à l’université d’Alger. Elle y est le seul professeur à dispenser des cours d’histoire moderne et contemporaine de l’Algérie. Dans cette période de transition post-coloniale, la question de la langue de l’enseignement se pose. L’enseignement en arabe littéraire est imposé, ce qu’elle refuse. Elle quitte alors l’Algérie.


De 1966 à 1975, elle réside le plus souvent en France, et séjourne régulièrement en Algérie. Elle épouse en secondes noces Malek Alloula.


En 1999 elle soutient sa thèse à l’université Paul-Valéry Montpellier 3, une thèse autobiographique, une thèse sur sa propre œuvre : Le roman maghrébin francophone, entre les langues et les cultures : quarante ans d’un parcours : Assia Djebar, 1957-1997. La même année, elle est élue membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.

Depuis 2001, elle enseigne au département d’études françaises de l’université de New York. Le 16 juin 2005, elle est élue au fauteuil 5 de l’Académie française, succédant à Georges Vedel, et y est reçue le 22 juin 2006. Elle est docteur honoris causa des universités de Vienne (Autriche), de Concordia (Montréal), d’Osnabrück (Allemagne).

Source: jeune-independant.net

Littérature Littérature Africaine Afrique Livre Blog Ulrich Talla Wamba

Cliquez ici clijec bande site web

×